CHAMPIONNAT ITALIEN ENDURO MOTO ANCIENNES
Rerou   
62 ans | 457 messages | 340 images
le 17-10-2020, à 12:17

je peux te pretter une roue complete  !!!!  si tu veux

a+ rerou


Moto(s) : 125 tx150 rcks 1977 125 tx250 1980 50 tx96 1973
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 17-10-2020, à 17:29

Merci à tous pour les propositions.

Ca sent quand même pas bon. La Lombardie vient d'interdire toute compétition sportive qui n'est pas professionnelle.
Pour l'instant, aucun avis officiel venant de l'organisation si maintien ou pas  smiley_24 


Moto(s) : FM280 TX166
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 18-10-2020, à 16:38


Erreur : Flash non détecté


Moto(s) : FM280 TX166
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 22-10-2020, à 10:55

Pronta di gara  smiley_21 



Je me suis permis une petite excentricité avec la plaque minéralogique   rire 


Moto(s) : FM280 TX166
Beubeugne steph   
54 ans | 1,497 messages | 1,221 images
le 23-10-2020, à 05:18

C'est à se demander si elle sort du salon !?  smiley_03  smiley_15 
La boue de Brioude n'a point atteint la blanche colombe ?.....heu...la vermillonne ita lionne..  smiley_29 


Ma bd amateur la vie de l Abel Barrique est visible  au post : FANT HIC BAR..
Le roi PETRO DOLLARD A DIT:
×  les veinards auront des Fantic....  les pas vernis auront des Pětoires...×
Moto(s) : Fantic trial 200 /250ccpro/303.. ( 2hda125 cr/ktm125 & 625/sherco 2,9/mobcross51/suz gsg 850)
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 23-10-2020, à 12:45

Quelle boue ?
Par contre, de la boue, on va en bouffer ce weekend


Moto(s) : FM280 TX166
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 26-10-2020, à 11:53

Le rêve de gosse est accompli.
Une fois réalisé je comptais en rester là, mais ...

C'est parti pour un CR barbant. Désolé mais je dois tout écrire avant d'oublier  rire 

Vendredi, départ 5:00 du mat sous un petit crachin. Ca fait 3 jours que je peaufine mes bagages. Tout est parfait.
Je sors du canton direction l'autoroute. Cannes, Antibes en vue et là j'ai un énorme doute: As tu mis les papiers de la moto dans la sacoche dédiée ?
Bien sûr que non, depuis Brioude les papiers sont bien rangés à leur place mais ils y sont restés ...
Et voilà comment un beau planning s'écroule au bout de 40 ms avec un retour à la case départ. Quand je vous dit que j'oublie tout  rire 
Le point positif c'est que je ne m'en suis pas rendu compte trop tard....

Bref, quasi 2 heures plus tard, j'arrive à XXmiglia. Covid19 oblige je m'attendais à une prise de température. Mais niet, ça passe direct.
L'autoroute qui mène à Gènes puis Alessandria n'est qu'une succession de chantiers, bref ça n'avance pas bien vite.
Jusqu'à Milan, je connais la route. Après c'est l'inconnu. Je fais confiance à Google Maps qui me fait passer au sud du lac d'Iseo. Bof, bof pas trop joli. Je m'attendais à mieux comme paysage. Bon la pluie continue et l'horizon bouché par le plafond très bas n'aident pas à profiter...
Rogno est enfin en vue après 6 heures de route. Dès la sortie de la nationale (SS), le cross test est directement accessible. Il est tracé sur un champ de maïs tout juste coupé. Le sol est un mixte entre sable et terre. C'est déjà bien imbibé, mais la texture du sol laisse penser que ça ne devrait pas être trop impraticable.
Je sors du bourbier et le je n'ai déjà plus de joker pour les chaussures de marche ... Direction le parc coureur où, covid oblige, je dois passer à l'administratif à 14:28 précisément puis au contrôle technique 22 minutes plus tard.
Il y'a du monde pour m'accueillir et je sors la phrase clef du week end "Sono francese e non capisco niente"  smiley_14 . Ces quelques mots vont, mine de rien, m'ouvrir bien des portes. Je donne mes papiers à la premiere hôtesse. Tout est correct mais elle me demande où est mon " braccialetto"
Au secours, qu'est ce que ce "braccialetto" ?
Avec une patience infinie, elle m'explique que je dois passer à une tente d'accueil à l'entrée du paddock pour avoir mon laissé passé covid19 ...
Je cours à la tente donne mes "documenti" prouvant un test covid19 négatif et je me fais prendre la température. Ca rigole pas avec le risque ...
Je retourne à l'administratif avec mon précieux "braccialetto" et passe par 3 personnes dont la dernière de la FMI qui examine tous mes papiers avec une attention digne de Colombo (l'homme à l'imperméable et la 403 cabriolet) . J'attends le verdict comme en cours d'assise. Il tombe: accepté. Ouf  smiley_05 
Arrive l'étape finale: Le transpondeur. Je regarde le support facultatif. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à celui que j'utilisais en France. Je pars essayer. Ben non, de subtiles différences font que ça ne va pas du tout. Je prends un nouveau support à 5 € en me disant que ça fera un souvenir de plus.
Je fixe comme je peux le précieux support à la fourche. C'est un poil disgracieux mais bon, le chrono c'est quand même mieux quand ça marche bien (voir Brioude ...)  rire 
Le technique se passe sans encombre. Les commissaires ont juste un léger doute quand je ne suis pas à même de leur fournir ma fiche "Registro Storico" . Ben oui, une moto française ne peut, à priori, pas appartenir au fameux Registro Storico
Le responsable Francesco Mazzoleni leur explique que tout est normal. C'est l'heure de rentrer la moto au parc. Je donne mon numéro tré cento sessanta et j'ai en retour deux cales en bois pour mettre sous la béquille et un numéro de place (87)
Voilà moto parquée, je prends quelques photos et fais un tour de paddock sous une pluie de plus en plus soutenue. Le paddock, justement parlons-en. On se croirait dans une course de mondial. Le matos déployé est impressionnant. Des teams énormes de partout, avec camions, tentes, camping car, ça rigole pas  ...

17:00 ça drache de plus en plus, je fais l'impasse sur la reco de la ligne qui n'est pas chrono au premier tour et direction l'hôtel Milano à Boario terme. Un bon repas pris sur place et dodo

La suite à venir pour la première journée de course ...


Moto(s) : FM280 TX166
Sergio15   
55 ans | 231 messages | 30 images
le 26-10-2020, à 12:48

Salut Francis
fais vite pour la suite ,on veut savoir  smiley_26 
Serge


Moto(s) : FM 430 FM 150
Angel   
76 messages | 27 images
le 26-10-2020, à 13:20

encore ,encore  smiley_18 


Squadra Fantic ....toujoursMoto(s) : Fantic 125 RC 81
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 26-10-2020, à 15:05

Premier jour de course.

La pluie a cessé au petit matin. Tout est détrempé. En pur sudiste, je suis loin d'être serein. La boue n'est clairement pas mon élément de prédilection.
Arrivé au paddock, le choix est vite fait, soit se garer dans un champ boueux coincé entre deux énormes scuderias, soit se garer à l'arrache sur un large trottoir.
Je choisi le trottoir, mais assez vite un pilote me prévient que je risque 400 € d'amende. Bon, je remballe tout et vais me garer tout au fond du paddock à plus d'un kilomètre du parc fermé.
J'enfile mes fringues et me traine jusqu'au parc fermé. J'arrive à temps pour regarder toutes ces belles motos. Je discute le coup avec le second français inscrit et son épouse. Ils me briefent sur l'organisation sans faille des regolaritas italiennes.
Il est membre d'un club de Bergamo et bénéficie à ce titre de toute une assistance avant, pendant et après la course. Il me présente Marina, la préposée à l'administratif qui me montre le logo de sa scuderia (que je finirais par oublier suite à l'aventure qui m'attend) me donnant RDV après la course.
C'est maintenant mon tour de rentrer au parc chercher ma moto. C'est à ce moment que je me rends compte que tous les pilotes donnent un petit bout de carton pour pouvoir sortir la moto. Je l'ai bien vu ce morceau de carton mais j'ai cru que c'était pour sortir la moto dimanche soir
Je sors ma phrase fétiche: "Sono francese, non capisco niente" et ça passe. Ouf
Mon heure arrive. Je pars avec Baptista BELOTTI pour 4 tours de 32 kms. La moto craque au premier coup de kick et c'est parti. 3 kms de bitume et direction l'enduro test non chrono au premier tour. La montée sur piste pour accéder au départ est hyper glissante. Aïe que vais-je trouver ?
Je pars directement et assez vite on est dans le vif du sujet. Ca monte beaucoup dans de la caillasse instable mouillée. Ca glisse, le 80 hurle pour se hisser au sommet des montées et pas mal de pilotes sont tanckés. Ca promet ... Je sors de là un peu inquiet pour le second passage qui sera chrono.
S'ensuit une (longue) liaison asphaltée nous amenant au sommet de la montagne. Les chemins pris aussi bien à la montée qu'à la descente sont (très) pierreux, mouillés et ultra glissants. Ca restera le cas jusqu'à dimanche après midi.

La fin du tour approchant, on arrive à la cross test. Je me lance ça se passe pas trop mal excepté à la fin du circuit où le dernier virage est un chantier immonde. Je me cale dans une profonde ornière et le moteur me sort comme il peut de l'infame bourbier. J'entends la transmission énormément souffrir. La chaine saute sans dérailler mais c'est chaud.
J'en sors 72 ème smiley_24
Direction le CH où je m'occupe un peu de la moto et du bonhomme. Second tour, direction la Ligne. Spéciale toujours pas chrono car modifiée. Le haut a été écourté. La fin est un mur en béton glissant, Baptista se loupe et tombe sur ma moto. Et hop un cache latéral et une housse de selle smiley_24
Second cross test. 42 ème. Mieux, mais toujours pas top dans le bourbier. Un petit passage par le CH où je contrôle la moto. Tout va bien.

Direction le premier enduro test chronométré du jour. Au bout de 2 kms la moto débraye toute seule et le câble est complétement détendu. WTF. J'ai couru 3 ans en FM380 et FM280 et je n'ai jamais eu ce genre de problème.
Je démonte le carter d'allumage et trouve le fautif. Un micro galet s'est coincé entre la protection de chaine et la commande d'embrayage. Ouf.
Cette petite aventure m'a couté une dizaine de minutes, mais no stress, les temps sont larges. Ces 10 mns me feront partir dans l'enduro test au milieu des 250. J'aurais du un peu plus réfléchir à ce changement de situation...
La spéciale se passe comme elle peut. Je l'aime moyen. L'adhérence est précaire, et vu son étroitesse, la sortie de piste est interdite.
Quelques faux points morts me coutent cher et je sors 39 ème
Troisième cross test. Le début de la cata ...
Le terrain a travaillé, j'aurais du aller voir de plus près comment ...
Je pars à fond décidé à rattraper le temps perdu dans les deux premiers chrono. Ca fait même pas 10 secondes que je suis parti, première grande courbe à gauche à fond de 4. Il y'a des ornières profondes de partout. J'en choisi une bien large et là d'un seul coup la moto se bloque et c'est salto avant.
Le second cache latéral n'y résistera pas et je me fais une belle béquille dans la cuisse gauche suite au bel OTB qu'a provoqué l'arrêt brutal de la moto. Je m'en veux, je suis carbonisé, et je m'en mettrais une seconde sans gravité. Le chrono est évidemment catastrophique: 112 ème. No comment
CH pour refaire une santé à la moto et au bonhomme. Sans ses caches, elle a une sale gueule smiley_24
La béquille à la cuisse me fait mal. Ca a tapé fort ...
Direction l'enduro test. Cette fois ci pas de souci j'arrive sans problème mécanique au départ. Quand j'arrive aucune moto n'est là. Je me dit que ça doit faire un petit moment que la précédente est partie. J'attends encore 30 secondes et go. Ca se passe pas mal. Je fais moins d'erreurs et les courbes et montées s'enchainent bien jusqu'à la dernière montée dans de la gravette profonde. Et là, c'est le drame. Un petit 50 Ancillotti est tancké au milieu. Stefano Passeri est en train de l'aider. Et vu l'étroitesse du lieu et la texture du terrain: Impossible de passer. Je me tancke donc moi aussi et n'ai plus qu'à attendre mon tour.
103 ème. La messe est dite. Avec ces deux spéciales ratées coup sur coup, la journée est morte.
Dernier cross test du jour. Plus de pression, je décide de me faire plaisir et sors enfin un bon chrono: 23 ème
Malgré cette journée cata, J'ai bien apprécié les quelques chemins et le cross test. J'arrive quand même à me classer 59 ème scratch et 5 ème de la catégorie.
Moto au parc et direction l'hôtel pour me refaire une beauté et une santé.

Dernier jour (le meilleur) à venir
Thanks for reading smiley_25


Moto(s) : FM280 TX166
Laurent P    Web  
Admin Technique | 53 ans | 82 messages | 120 images
le 26-10-2020, à 16:53

Salut,

Rhâ, tu sais nous tenir en haleine !  smile 
Beau récit, on attend la suite avec impatience !


Yamaha 175 IT "DG" 78, 125 YZMX 79, 50 YZMX 78.
Fredfred   
55 ans | 94 messages | 30 images
le 26-10-2020, à 17:10

Passionnant. Haletant.


La vie c'est ce qui arrive quand on avait prévu autre chose.Moto(s) : Clubman 249 - HD FLSTC - Suz 125 GT en cours
Laulau   
45 ans | 273 messages | 130 images
le 26-10-2020, à 18:27

On s'y croirait !  smile 
Merci pour ce passionnant récit : on attend la suite...


Moto(s) : 125 RC KS 1977 / 125 RC 1978
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 26-10-2020, à 20:18

Nuit blanche entre samedi et dimanche. Les jeunes ont fait la fête dans la rue jusqu'à plus de minuit. Le Covid, ils ne doivent pas vouloir en entendre parler à cet âge.
Bref, j'ai dépassé un seuil et impossible de me rendormir. Bon au lever j'ai quand même la pêche, car le ciel est bien dégagé.
La veille, les prévisions météo annonçaient du beau le matin et des risques de pluie l'après midi. Ca doit être mon jour de chance. Il fera très beau pendant toute la course pour tous les concurrents.
Un dernier café + petit déjeuner copieux et c'est parti pour le paddock. Je m'infiltre entre deux teams dans un trou de souris un peu plus près du parc. Je commence à déballer mon matos tout en causant avec le couple de français.
On se raconte nos aventures de la veille et arrive Engardo responsable du Team Vintage Racing dont je vous ai parlé dans l'épisode précédent.
Il me propose de faire un "test" de leur assistance.
Je fais la jeune fille effarouchée en disant que je ne veux pas déranger ...  rire Mais il insiste le bougre. Bon je suis là en loup solitaire et un petit coup de main n'est pas pour me déplaire. Branle bas le combat, je remballe tout dans le Kangoo en mode précipitation et en fermant la porte latérale coulissante du carrosse, je laisse trainer un doigt où il fallait pas. Sincèrement j'ai cru y avoir laissé une phalange. Ca pisse le sang et la douleur est très forte. smiley_06 

Je me fais vite fait une jolie poupée pour stopper l'hémorragie et me voilà en train de m'installer sous l'auvent du team. C'est un "petit" team de plus de 10 coureurs qui a comme pilotes quelques petits noms de référence comme Alessandro Gritti, Gualtiero Brissoni, Angelo Signorelli, Pietro Gagni et bien d'autres ...

Enfin vous voyez le topo, je viens de rentrer dans la quatrième dimension. Pour une journée, je fais partie d'un des teams les plus capés de la regolarita Vintage italienne.
Il me font une place pour mon tapis 24 MX que j'ai honte de placer à côté de chacun des tapis personnalisés des autres pilotes.
3 minutes après Monica me donne un autocollant personnalisé avec tous mes temps inscrits.
Tout ceci doit avoir un impact sur mon doigt estropié, car je ne ressens presque plus de douleur. J'enlève de l'épaisseur à la poupée pour pouvoir enfiler mon gant. Ca dégouline encore mais méthode coué oblige, ça va le faire.
Hors de question que je déçoive mes hôtes.

Direction le parc, fier comme un bar tabac, mais avec une légère pression. Je passe un examen, je ne dois pas décevoir mes hôtes.
Comme hier, je pars avec Baptista BELOTTI mais pour 3 tours seulement. Baptista abandonnera durant le premier tour pour raison de mal au dos difficile à supporter.
A cause de l'absence des caches latéraux, les coureurs italiens me demandent qu'est ce qui m'est arrivé. J'ai honte, ma moto est moche.
Allez c'est parti, le petit Fantic démarre toujours nickel.
C'est parti pour la première Ligne en mode Reco non chronométrée. Je me mets à 70 % en essayant d'enrouler autant que c'est possible avec un 80  smiley_25  et je suis assez content de ma prestation qui compte pour du beurre. Mais bon, ça met en confiance. J'en ai besoin aujourd'hui.
Une fois la liaison terminée me voilà arrivé à l'entrée de la banderollée.
Là, deux membres du team m'attendent pour me prendre veste et banane et me briefent sur les BONNES trajectoires. Pilote d'USINE smiley_07

J'essaye de rouler le plus propre possible. Quelques erreurs minimes avec deux faux points morts et un appui raté, mais ça se passe plutôt pas mal, car je fais deux de la catégorie et 32 au scratch. Direction le CH où le Team me reçoit comme un champion du monde. Un assistant m'aide à béquiller la moto, deux me font ensuite le plein et celui de la béquille me graisse la chaîne.

Toutes les 5 minutes, Monica me fait le décompte du temps restant. Le temps est large et du coup, j'ai le temps de faire des photos souvenirs avec Angelo. Je discute préparation avec son mécano et lui même. On est tous d'accord, le FM280 est une excellente moto. Ce qu'Angelo privilégie c'est dans l'ordre:
Les suspensions
Les freins
Le reste est anecdotique

On part pointer et à l'entrée de la ligne nous sommes 3 pilotes Fantic FM280. Angelo, Lorenzo Barbero et moi même. Eux deux connaissent parfaitement les autres pilotes. Ils regardent la colline pour observer leurs passages et décident du meilleur moment pour partir.
Excellente gestion et expérience pour éviter de se faire bouchonner comme je l'ai été la veille.
Notre ordre de départ est calqué sur nos capacités sans qu'aucun signe d'amour propre bafoué ne soit visible: Angelo, moi puis Lorenzo.
Bref, je sors une spéciale correcte sans problème autre que deux ou trois faux points morts. Je ne l'aime pas et j'assure un peu trop dans le final: 36 ème scratch.
A partir de là, je vais rouler avec Angelo jusqu'à la fin de la course. Quelle magnifique expérience  smiley_18 
On rentre ensemble dans la deuxième banderollée. Je suis surmotivé, mais une petite lumière s'allume dans mon cerveau et me dit de ne pas m'enflammer. C'est loin d'être fini. 33 ème scratch avec un peu de réserve. Hop un dernier passage au CH dans mon team d'usine. Et c'est reparti pour le dernier tour.
Au départ de la ligne Le grand Gualtiero Brissoni est là pour nous encourager. Toujours très enthousiaste le Brisa quand il voit des Fantic . Même stratégie commune qu'au premier tour. Je fais un mauvais début mais un bon final: 32 ème scratch. Je suis libéré. Je me suis sorti indemne de ce piège. Mon coéquipier français n'aura pas cette chance et y laissera 1 minute 30 ...
Dernière liaison avec Angelo pour rejoindre la dernière spéciale. Je me dit, c'est la dernière, tu peux te lâcher. Je pars remonté comme un réveil. Je doublerai 3 pilotes dont un tout à l'extérieur me faisant perdre un peu de temps. Pas grave, je rentre comme un goret dans les appuis, le Fantic donne tout. Je me prend bien encore un faux point mort au milieu d'une courbe serrée mais c'est bon, je sais que j'ai sorti une bonne spéciale:
20 ème scratch à 26 millièmes de Maurizio Cecconi et 9 secondes d'Angelo. Clairement ma meilleure spéciale du week end. A peine sorti de la spéciale (interdite au public pour cause de Covid) une ribambelle de tifosis me sautent dessus.
Come ti chiami? Tu chi sei? Je ressors ma phrase magique "Sono francese, non capisco niente" et j'ai droit à des dizaines de " complimenti, bravo, grande " LA GLOIRE. Même le mécano officiel de Cecconi viendra discuter le coup et me complimenter.
Direction le parc sur mon petit nuage pour pointage final. Photos du team et malheureusement il faut vite rentrer pour échapper au couvre feu  smiley_05 
Engardo m'enverra un message pour m'annoncer qu'il a récupéré ma coupe de troisième.

Voilà, cette aventure italienne a été extraordinaire. J'ai été accueilli à bras ouverts par toute la communauté de la régolarita. J'ai senti beaucoup de respect entre tous les pilotes. L'ambiance est feutrée mais extrêmement cordiale.
Un grand moment de ma vie d'enduriste.

Merci aux lecteurs qui ont eu la patience d'aller au bout de ma prose. J'espère ne pas avoir été trop dithyrambique mais ce moment a été trop fort pour que je le garde uniquement pour moi.


Moto(s) : FM280 TX166
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 26-10-2020, à 21:05




La French team avec Monica



La mienne est tout à gauche au deuxième plan. Belle moisson du team  smiley_25 


Moto(s) : FM280 TX166
Sanchez   
60 ans | 341 messages | 65 images
le 26-10-2020, à 21:11

Un souvenir gravé à jamais .


Moto(s) : fantic 240
Gégé83   
61 ans | 667 messages | 596 images
le 26-10-2020, à 21:16

Superbe aventure  smiley_15 un grand bravo ta performance  smiley_15 


FORZA FANTIC


http://mon-site-83.e-monsite.com/
Moto(s) : FANTIC TX 160 1976 KTM 50 GS replica 1977 /ZUNDAPP 50 GS
Laurent P    Web  
Admin Technique | 53 ans | 82 messages | 120 images
le 27-10-2020, à 00:44

Oui, bravo, et merci pour le partage !  smiley_15 


Yamaha 175 IT "DG" 78, 125 YZMX 79, 50 YZMX 78.
Paul   
51 ans | 488 messages | 491 images
le 27-10-2020, à 07:50

Génial Francis, merci de nous faire partager ces moments.
C’est sûr que cette expérience est inoubliable.
Bravo smiley_03  smiley_15  rire 


BRISSONI/81; TX350/79Moto(s) : FM268AIR/86, FM268LC/87, TX96/76, FM280/83, FM450 240 Pro/84, TX190/77, FM260/79, FM430/82,
Beubeugne steph   
54 ans | 1,497 messages | 1,221 images
le 27-10-2020, à 08:37

Sacrée aventure !!!!!!  smiley_15 


Ma bd amateur la vie de l Abel Barrique est visible  au post : FANT HIC BAR..
Le roi PETRO DOLLARD A DIT:
×  les veinards auront des Fantic....  les pas vernis auront des Pětoires...×
Moto(s) : Fantic trial 200 /250ccpro/303.. ( 2hda125 cr/ktm125 & 625/sherco 2,9/mobcross51/suz gsg 850)
Gégé83   
61 ans | 667 messages | 596 images
le 27-10-2020, à 11:36

En plus tu as eu droit a une hôtesse rien que pour toi  smiley_01  ils font bien les choses dans ce club smiley_26 


FORZA FANTIC


http://mon-site-83.e-monsite.com/
Moto(s) : FANTIC TX 160 1976 KTM 50 GS replica 1977 /ZUNDAPP 50 GS
Popeur   
56 ans | 153 messages | 112 images
le 27-10-2020, à 11:51

Il faut quand même pas exagérer @Gégé, Monica n'était pas que pour moi. Elle est capable d'être partout à la fois. Elle s'occupe de tous les pilotes ... En tout bien tout honneur bien entendu  smiley_14 

Merci à tous pour vos réponses.
Vu le commencement de ma "nouvelle carrière"  smiley_26 , je vais me faire donner des cours d'italien par ma fille qui le parle couramment  rire 


Moto(s) : FM280 TX166
Thierry71   
57 ans | 720 messages | 694 images
le 27-10-2020, à 13:02

Merci pour le partage  smiley_15 
Je vais relire une 2eme fois  rire 


Moto(s) : Fantic 300 Pro, 301, 303 série 2, 245, 305 . Sherco 290 ST 2012 et 300 Factory 2014
Angel   
76 messages | 27 images
le 27-10-2020, à 14:45

excellent ,merci pour le partage et felicitations pour la perf !


Squadra Fantic ....toujoursMoto(s) : Fantic 125 RC 81
Rerou   
62 ans | 457 messages | 340 images
le 27-10-2020, à 17:17

merci pour ce reportage et de nous faire vivre cette passion

et felicitations pour cette participation !!!!!!

j'avoue qu'une page de livre suffit pour tomber dans les bras de morphée; mais la en te lisant j'étais remonté comme une horloge ...!!!


a+ rerou


Moto(s) : 125 tx150 rcks 1977 125 tx250 1980 50 tx96 1973